BIENVENUE
 
VIE DE L'ECOLE
 
CLASSES
 
PARENTS
 
ENSEIGNANTS
 
PARTENAIRES
 
PLAN DU SITE

 

AGENDA
Ultimate au cycle 3
 Planning Classe Voile
Calendrier 2009-2010
Calendrier 2010-2011

 

 

LES DIRECTEURS & DIRECTRICES A L'ECOLE APATEA
M. Hubert FAREEA
Mme Délia MOU KUI
M. Jean-Pierre CHING
Mme Jeanne NAVARRO
Mme Mata MATHEL
Mme Claudine DROLLET
Mme Glory SALMON
M. Patrick LEGAYIC
Mme Tuianu LEGAYIC
M. Alexandre LEGAYIC
M. Pierre LEHARTEL
M. ESTALL
M. Léon DOOM
M. Uramoe TEAMOTUAITAU

 







noixcoco

PLAN DE PAGE

LA NOIX DE COCO
Histoire Étymologie
Caractéristiques Jeune pousse de cocotier
Cocotier ou  coprah Propriétés et composition de l'huile
Eau de coco ou lait de coco ? Caractéristiques botaniques
Produits et utilisations Les autres utilisations
Cocos capitata ou cocotier bleu Coco nucifera

 

 

Histoire

Connu depuis la nuit des temps, le cocotier serait originaire de Mélanésie d'où ses noix, véritables flotteurs, auraient vogué jusque vers les côtes tropicales du monde entier.

Ce fruit à la nature vagabonde aurait été ramené en Europe par Marco Polo qui la baptisa "fruit du pharaon" et la décrivit comme un fruit délicieux, blanc comme le lait et doux comme le sucre.

Étymologie

Le nom Cocos dérive probablement d’un terme  portugais  signifiant "singe",     peut-être à cause de la ressemblance entre la noix, avec ses trois pores germinatifs, et un museau de singe. Le nom spécifique nucifera dérive du latin, avec le sens de "porteur de noix" (de fero= je porte; et nux= noix).

Caractéristiques

La couche extérieure de fibres ligneuses enveloppe une écorce blanche destinée à protéger l'amande (la chair) de coco (endosperme) et le liquide qu'elle contient, appelé eau de coco lorsqu'elle n'est pas encore mûre. Ce qu’on appelle lait de coco est en fait la pulpe broyée de la partie comestible.

Haut de page

cocotier

Jeune pousse de cocotier

La germination de la noix de coco dure entre 4 et 10 mois. Puis les noix de coco sont plantées dans des champs, séparées par 8 à 10 mètres. Il faut attendre 5 à 6 ans avant que le cocotier ne donne des fruits, une quinzaine d'années avant qu'il atteigne sa production maximale. Un cocotier adulte peut porter entre 50 et 500 noix de coco à la fois. À partir de l'âge de 50 ans, sa production baisse sensiblement.

Les cocotiers quant à eux sont des palmiers au tronc élancé, incliné et bagué (pour les protéger contre les rats). Il peuvent atteindre une hauteur de 25 m, et leur base gonflée se termine par une couronne d'immenses feuilles en forme de plumes : les palmes. Les plantations de cocotiers sont en général petites.

La récolte peut intervenir sur les fruits verts, directement dans l'arbre, ou par ramassage des noix mûres tombées à terre. Il faut environ un an avant que la noix de coco soit mûre.

Haut de page

Cocotier ou Coprah

La noix de coco est la nourriture de base de bien des pays tropicaux. Le cocotier est nommé le "roi des arbres" ou encore "arbre donnant tout ce qu'il faut pour vivre", et ses utilisations sont en effet nombreuses. Sa chair blanche, ou albumen solide, et son suc laiteux, ou albumen liquide, sont nutritifs et rafraîchissants : leur teneur vitaminique est faible, mais bonne est leur teneur en sels minéraux.

Les coques de noix servent de combustible ou à la confection d'objets divers : le cocotier de ses fruits on tire des fibres textiles qui sont utilisées dans la fabrication de tapis, de cordages, de brosses, de matelas.

Propriétés et composition de l'huile

L'huile de coco est une huile concrète, de couleur variant du blanc au jaune plus ou moins foncé ; si elle est de bonne qualité, son odeur et sa saveur sont faibles. Quoi qu'il en soit, c'est une huile extrêmement traitée pour son extraction, ses graisses sont à chaînes courtes et très saturées. Les autochtones  considèrent le cocotier comme vermifuge et antidote contre la morsure des serpents.

"Eau de coco" ou "lait de coco" ? Ne pas confondre !

L'eau de coco, le liquide présent au centre de la noix, renferme environ 5 % de glucides (du saccharose et du sorbitol), des traces de protides (sous forme d'acides aminés) et de lipides, et différents minéraux et oligo-éléments. Elle ne doit pas être confondue avec le "lait de coco". Ce terme désigne en effet le liquide blanchâtre légèrement onctueux obtenu à partir de la noix de coco râpée et pressée (et commercialisé en boîte ou en bocal).

Sa composition est très différente de celle de l'eau de coco. Le lait de coco est beaucoup plus riche en matières sèches, notamment en lipides (21 % en moyenne au lieu de 0,3 % dans l'eau de coco), et il est bien sûr nettement plus énergétique (environ 210 kcalories aux 100 g, contre 23 kcalories dans l'eau de coco).

Haut de page

Ses caractères botaniques

Le palmier cocotier est un arbre des régions chaudes du globe. Ses fleurs sont unisexuées et son tronc, appelé stipe, se termine par un bouquet de feuilles, appelé palmes, souvent pennées. Le cocotier procure à l’homme de très nombreux produits. Son fruit est la noix de coco.

Haut de page

Ses produits et leurs utilisations

L’huile de coco (ou le coprah)
On extrait de la pulpe séchée le coprah (amande de coco débarrassée de sa coque et desséchée) ; cette huile aux milles vertus médicinales et cosmétiques. L’huile de coco est d’un très grand intérêt pour l’industrie de la savonnerie et donne au savon de bonnes propriétés moussantes. Les utilisations principales de l’huile de coco sont en Europe, essentiellement alimentaires : fabrication de margarines et graisses végétales (beurre de coco)

Le tourteau de coprah
Le tourteau de coprah, ou la pulpe privée de son huile, est donnée au bétail et à la volaille comme nourriture.

Le coco râpé
Par broyage ou hachage de l’amande fraîche de la noix de coco, puis séchage de la matière divisée on obtient le coco râpé

Les produits fibreux de la noix
Les produits fibreux (péricarpe) qui recouvrent la noix sont imputrescibles (ne pourrissent pas) et ont de multiples utilisations en raison notamment de leur élasticité, de leurs qualités d’isolant phonique.
L’enveloppe de la noix de coco renferme des fibres de diverses longueurs qu’il est intéressant d’exploiter, notamment en les filant et en tissant les fils obtenus, en vue de fabriquer des articles comme les nattes, tapis, sacs, paillassons, brosses, chapeaux et des cordages.

Haut de page

Ses divers produits

Le charbon de noix
Par carbonisation de la noix de coco, on obtient un charbon.

Toit en palme
Les palmes embriquées forment le toit des abris et des maisons.

L’eau de coco
L’eau de coco, c’est l’eau contenue dans la noix. Il ne faut pas la confondre avec le lait de coco. C’est une eau pure (bactériologiquement stérile) et délicieuse. L’eau de la noix de coco a un goût agréable et constitue une boisson rafraîchissante.

Le lait de coco
Le lait de coco est fabriqué par l’homme en broyant et pressant la pulpe avec de l’eau bouillante pour en extraire le lait.

La crème de coco
Elle utilise la même méthode d’extraction que pour le lait de coco mais remplace l’eau par du lait bouillant.

Haut de page

 

Haut de page

Coco nucifera

Nom commun: Cocotier
Nom latin : Cocos nucifera
famille : Arecaceae
catégorie : arbre, palmier
port : Stipe unique, portant les marques des anciennes feuilles, couronne de feuilles dressées au centre et recourbées pour les feuilles externes.
feuillage : persistant, 4-6 m de long, penné, folioles linéaires-lancéolés.
floraison : petites fleurs par vagues toute l'année puis fruits ovoïdes à enveloppe fibreuse, comestibles
couleur : blanc-jaune
croissance : lente
Hauteur : 25 m
plantation : au printemps
multiplication : par semis à chaud au printemps
sol : sableux, humifère, riche, drainé
emplacement : soleil
zone :11
NB: Si le Cocotier évoque souvent les plages des îles il ne faut pas oublier son aspect économique (utilisation des fruits, des palmes et des stipes).
Il existe une variété naine de 2-3 m : 'Nino'
En appartement la culture est tout d'abord assez facile (hygrométrie importante par vaporisation) mais les sujets sont le plus souvent éphémères.

Autres espèces :
Cocos australis
Cocos capitata
C. chilensis
C. eriospatha
C. romanzoffiana

Haut de page

Cocos capitata ou cocotier bleu

Nom commun: Palmier bleu, Arbre à laque
Nom latin : Butia capitata (Mart.) Becc., synonyme Cocos capitata Mart.
famille : Arecaceae
butia capitatacatégorie : arbuste palmier
port : dressé
feuillage : persistant
floraison : été
couleur : jaune
croissance : lente
hauteur : 3-6 m
plantation : printemps
multiplication : semis au printemps
sol : ordinaire, drainé
emplacement : soleil ou mi-ombre
zone : (8)-9
entretien : aucun, laisser au sec en hiver
NB : la var. pulposa a des fruits comestibles

Haut de page

La vie sur un cocotier

Le cocotier, être vivant, est un lieu de vie pour de nombreux animaux et végétaux.

Comment l'observer sur le terrain ?

Observons le cocotier dans son milieu en délimitant trois domaines.

Le domaine 1 : C'est tout ce qui est au sol, jusqu'à deux mètres autour du cocotier : les racines, les feuilles tombées, les jeunes pousses, les terriers.

Le domaine 2 : C'est le tronc et tout ce qui est au dessus.

Le domaine 3 : C'est le haut du cocotier : les feuilles, les fleurs, les fruits, et tout ce qu'on trouve dessus.

Haut de page

Des végétaux et des animaux vivent sur le cocotier

1) Conseils pour la sortie :

Il est facile d'observer les végétaux et les animaux qui sont fixés. En revanche, il est plus difficile d'observer les animaux qui se déplacent. Il suffit alors d'observer les traces qui prouvent leur existence :

Un cocon contenant des oeufs d'araignée.

Des fougères sur le tronc.

Un gecko vivant.

Des lichens sur le tronc.

Une noix de coco trouée par un rat.

Une scolopendre morte.

 

 

Un terrier de crabe. Une toile d'araignée.

On trouve des forficules (perce oreille) dans les fibres de cocotier

Certains animaux sont dangereux. Il est conseillé de ne pas les toucher directement avec les doigts : il faut mettre des gants ou utiliser des pinces pour les attraper.

Certains animaux vivants peuvent être gardés en classe pendant quelques jours : il faut les récolter dans des boîtes trouées pour qu'ils puissent respirer, et prélever aussi ce qu'ils mangent (bien observer leur milieu de vie).

Certains animaux morts peuvent être placés dans des bocaux contenant de l'alcool à 90°. Ils seront conservés en classe pour être étudiés.

Des photos peuvent être prises : elles serviront à illustrer des albums ou des panneaux d'exposition.

2) Comment procéder ?

Je repère les différents domaines sur le cocotier.

Je note dans un tableau,  les différents végétaux et animaux (ou leurs traces) que je trouve dans chaque domaine du cocotier.

Haut de page

Les êtres qui vivent sur le cocotier ont-ils une place particulière ?

Haut de page

Les trois domaines de vie sur un cocotier

Le cocotier est un lieu de vie : de nombreux êtres vivants y habitent. Les animaux ou végétaux de même espèce vivent dans le même type d'habitat (lieu de vie)

Haut de page

Les chaînes alimentaires

De nombreux êtres vivent sur le cocotier. Quelles relations peuvent s'établir entre ces êtres vivants. Les flèches montrent un exemple de relation qui signifie "est mangé par".

Les différents êtres vivants, qui sont reliés par des flèches sur le schéma ci-dessus forment une chaîne alimentaire.

Exemple : la noix de coco "est mangé par" le rat "est mangé par" le chat.

Haut de page

Le cocotier abrite de nombreux êtres vivants : que mangent-ils ?

Lorsque des êtres vivants différents vivent dans un même milieu, ils établissent des relations les uns avec les autres. Les chaînes alimentaires sont un exemple de ces relations.

Haut de page

L'équilibre peut-il être détruit ?

Que se passerait-il si les chats mangeaient tous les geckos ?

Que deviendraient alors les chenilles ? et les feuilles de cocotier ?

Dans un même milieu, les végétaux sont mangés par les herbivores, qui sont mangés par des carnivores, qui sont mangés par d'autres carnivores. Un équilibre s'installe. Si un élément de la chaîne alimentaire disparaît, l'équilibre disparaît : le milieu est déséquilibré.

Haut de page

 

 

ACCUEIL

Le saviez-vous ?

Le site a eu un an le 21 novembre 2007 (5442 visites)

Le site au eu 2 ans le 21 novembre 2008 (9000 visites)

Le site au eu 3 ans le 21 novembre 2009 (11000 visites)

Le site au eu 4 ans le 21 novembre 2010 (12127 visites)

Le livre d'or

PALIER CP

maths au CP
   

PALIER CE1

maths au CE1
   

PALIER CE2

maths au CE2
   

PALIER CM1

Voyage à Rurutu
maths au CM1
   

PALIER CM2

maths au CM2
Futsal school festival 2009
   

PERF Auti

 

Votre avis nous intéresse Pour nous écrire

apatea@dep.pf

  57 41 74